Lui poser une question

   

250

Réponses

  • Anonyme

    Quelle célébrité rêveriez-vous de rencontrer ?

    Sérieusement ? Juste Einstein. Retourner dans le passé alors qu'il serait encore qu'un gosse et lui parler, comme un pote, un camarade de classe.

    Réponse de Bodyandsoul le 27 février 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 16 : ZombieOne - Quelle est la musique que tu aimes écouter honteusement ?

    Oulà, il y en a pleins.
    J'ai du mal à assumer mes goûts. J'ai toujours eu du mal. Pourquoi ? Ayant appris à aimer les mangas, et on me rabâchait en permanence que c'était nul. Ayant eu un entourage bien incompréhensif dans le passé. Les quelques personnes compréhensives me disaient toujours (et encore) : "C'est bien les mangas, mais il y a les livres aussi". Et mon père, lui, n'arrangeait rien en se mêlant de mes affaires. Il avait osé penser que j'étais une introvertie pour les mangas. Je ne le détestais par pour ça pour autant. C'était normal, après tout, je m'y attendais. Lui qui voulait m'apprendre à dessiner, mais qui n'est jamais allé jusqu'au bout, il me disait : "Tu dessine autre chose que des mangas aussi, non ?"
    Maintenant, c'est autre chose.
    Mais ça ne pose pas problème puisque tout le monde s'en fiche chez moi, et dans tout mon entourage. Il n'ont même pas idée du temps que je passe sur internet. Mon père et ma mère qui n'étaient pas au courant que l'on m'avait filé un portable en douce et qui pensait que si je semblait mieux c'était parce-que je lisait mes quelques livres. Mdr. Quand j'ai fini par montrer à mon père à un moment auquel il s'y attendait pas du tout, le téléphone qui se trouvait dans ma main et que je lui ai clairement fait savoir que je l'ai pris pour un con pendant tout ce temps, il n'a rien compris à la vie sur le coup et m'a juste dit finalement : "Je suis content que tu sentes bien." Quel malin, lui. Il m'aurait presque fait culpabiliser. Même si pas du tout.
    Donc des musiques que j'aime écouter honteusement ? Ce n'est pas honteusement exactement, puisque personne n'est simplement au courant, puisqu'on ne connait pas mes goûts. On me prends pour une fille qui aime écrire et qui est romantique ? Mais quelle idée !
    Et je n'ai jamais honte. Je ne vais pas rester avec des personnes qui me font honte à ce point ! Comme ma soeur... ou mon père... Puis si j'aime, j'aime, tout simplement. Je ne peux tout bonnement plus me laisser bouffer par les autres... Je suis moi-même et il n'y a pas de raison d'être gênée pour cela.
    Ces derniers temps, je me suis dis qu'il était temps d'assumer mes pensées, alors je n'hésite pas. Je garde une certaine retenue néanmoins. J'ai toujours eu une certaine retenue.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 27 février 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 15 : A heart stained by the tears of the past.

    Oui, parfaitement. Que ce soit avec moi ou avec les autres... (Ce qui va suivre est du racontage de vie..)
    Ce qui me gêne, c'est qu'avec un garçon qui était dans ma classe en 4ème, à chaque fois qu'on se croise, il y a comme quelque chose entre nous, même si au final il n'y a rien. Ce quelque chose dont je parle, en fait, c'est simplement qu'à chaque fois qu'on se voit, on ne peux s'empêcher de penser au passé, l'année dernière où déjà je m'étais mise à l'éviter, essayer de l'ignorer... Même si au final, il devait toujours me manquer. Enfin bref. Voilà, bien-sûr, à chaque fois que je parle de ce malaise à ma confidente attitrée, elle me sort que je suis amoureuse et que "Pas la peine de mentir, je le sais." Qu'est-ce-que ça m'énerve ça...
    Il est vrai qu'en 4ème, j'avais quelque peu douté, car je m'étais en fait pratiquement mise à le haïr, lui et ma meilleure amie d'autrefois, mais au final je savais un peu pourquoi... Et bien-sûr, étant la pauvre fille blessée à l'époque, dû aux événements qu'ils se produisaient en ces fameux "cours d'espagnol", j'avais commencé à m'éloigner des autres et dans ma solitude toute trouvée, je commençais à m'y faire, même très bien, puisque j'avais commencé à bien m'y plaire... Pour la fin des cours, j'étais alors toujours la première à sortir, n'ayant plus vraiment envie d'attendre cette fille, qui était ma meilleure amie depuis déjà l'année d'avant...
    Et puis elle aussi devait alors commencer à bien me haïr. Quand bien même elle n'avait pas été blessé comme je l'avais été, au fond, je savais qu'elle l'était toujours... Ne serait-ce qu'à l'idée de me perdre. Même si aujourd'hui elle semble bien plus sûre d'elle, quelque part, je ne peux m'empêcher de retrouver en elle, ce côté sensible. Qui fait que lorsque son regard et posé sur moi, elle pense toujours à autrefois... Même si ce n'est qu'un tout petit peu. Même si ce n'est certainement plus rien, comparé à moi, moi qui suis toujours et encore à m'attacher à un inssaisissable passé...

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 14 février 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 14 : Clecleclem - Clecle + clem = Clecleclem.

    J'avais 13 ans. J'en ai 14 maintenant. Normalement. Le cadavre d'une soeur qui n'a jamais existé me hante. Lorsque y'a deux mois, comme une anécdote j'ai appris que je suis née après et avant un jamais-né de la nature, j'ai été bouleversée, une fois de plus. Moi qui ai tellement pensé à une grande soeur imaginaire l'année précédente, voilà que je m'étais mise à pleurer comme si quelqu'un de cher venait de mourir.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 14 février 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 13 : ZombieOne - Bonjour, je veux mourir... Comment faire...?

    Pff... Il faut rien faire. T'en fais pas, tu finiras bien par ressembler à un cadavre au bout d'un certain temps, si ce n'est pas déjà le cas. Tu seras comme moi, moi qui suis une morte qui continue encore d'avancer... Un mort-vivant, un zombie... Ou peut-être pas. 
    J'aimais la vie mais je devais être bien stupide pour m'être finalement entêtée à devenir une solitaire. Et bien-sûr, voilà que je m'étais enfin mise à regretter, car les autres ignoraient cette solitude qui me pourrissait, qui me faisait souffir, tout ce que tu veux, qui me tuait !
    Bonjour, tu veux mourir ? Et bien moi, je continue hélas de me forcer à sourire ! T'as vu comme J'SUIS FORTE ? Ça te rend bien content, n'est-ce-pas ! Mon cher, le fier, parles donc en expert, n'étant pas mon frère, ni même ma chaire ! Vas-t-en, va crever, et laisse derrière ces autres personnes qui désespèrent ! Bien-sûr, abandonne encore, ces personnes qui te désiraient encore plus... 
    Comme tu es lâche, à plus rien tu ne t'attaches, bien-sûr tu te dis alors faible... mais qui est-ce qui est fort ? Souffrir en silence puis étouffer l'once d'humanité, c'est bien beau ça, tu dois être seulement masochiste, à désirer la douleur comme si c'était la vie...
    Bien-sûr, tellement de monde t'as crû que tu t'es à ton tour crû mature ! Halala... Qu'est-ce-que je dois dire encore pour que tu cesse de faire le mort ?
    Profiter de la vie même en vermine, ce n'est pas ce qu'il y a de pire. Et tu le sais... Car même un peu pourrit, tu continue de vivre... Même si tu t'ennuie à mourir, au final tu en es encore à vivre... Et puisque tu lis ceci, c'est que t'as au moins internet. T'es pas de ces gens qui se les caillent dehors. 
    Et si tu hais tout ce que tu vois, tu te déteste aussi toi...?
    D'avoir pour toi un petit fond de tendresse, serait-ce la pire des faiblesses ? Tu n'est alors que la machine de toi-même, dirigé par la haine du démon qui te gêne...
    Et les autres ne sont-ils vraiment pour toi, juste insignifiants ?
    Et moi, qui suis-je pour toi ? Seulement une de ces personnes qui se tape la petite discute facile sur la messagerie ?
    Boujour, tu veux mourir ? Hélas, moi, je veux juste pouvoir vivre encore plus...
    #Welovejokes

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 14 février 2015

  • Anonyme

    Avez-vous déjà été amoureux au point d'en pleurer ?

    Vivons juste pour nous aimer,
    Les vieillards bornés,
    Pourquoi s'en occuper ?

    Le soleil peut toujours revenir,
    Mais avec notre vie éphémère,
    Nous sommes condamnés à profiter avant de périr.

    Juste pour des baisers venant de toi,
    Je me contente de vivre,
    Alors je t'en prie, ne me laisse pas mourir.

    Baise-moi mille fois,
    Et puis encore cent fois,
    Qu'ensuite nous n'ayons pas la poisse,
    Sachant qu'on s'est donné tant et tant de baisers.

    Fucking is awesome.

    Réponse de Bodyandsoul le 31 janvier 2015

  • Anonyme

    Si tu partais à la guerre demain, tu voudrais qui à tes côtés ?

    Le bruit de leurs lèvres qui se touchaient et de leur bave qui se mélangeaient donnait une certaine idée de ce qu'ils faisaient. Le souffle lors de leur détachement faisait montre de l'investissement et de l'énergie qu'ils y mettaient. Avec gourmandise, l'envie d'y goûter à nouveau et d'en avoir encore plus, ils recommençèrent de plus belle.
    Rose avait demandé à Blanche de lui prêter ce DVD. Ce film avait beau être l'adaptation portée à l'écran d'un "ennyeux livre à l'eau de rose" selon elle, celle-ci était curieuse et se demandait comment entre le protagoniste et la femme que tout opposait, ils en étaient arrivés à se faire des "papouilles" et même plus. Elle se voulait faire l'analyse de leurs moindres faits et gestes et était captivée par les beaux yeux de l'acteur.
    Elle ne s'en doutait pas mais pendant ce temps là, celui dont elle se languissait le plus approchait à grands pas de chez elle. Non seulement il allait la retrouver, il était déterminé à lui faire part de tout l'amour qu'il avait pour elle.

    Réponse de Bodyandsoul le 31 janvier 2015

  • Anonyme

    Une citation ?

    Coucou, merci de ta réponse sur l'enfant indigo. Je l'ai aussi vu sur wikipédia et de m'avoir prévenue sur ton blog. Tu n'étais pas obliger de re-poser les questions là-dessus :) Bises

    Je sais que je n'étais pas obligée de poser des questions. C'est ma façon de parler. J'attendais pas de réponse pour ces questions.Pour le "je préviens", de toute façon, j'étais pas obligée. C'est un blog visible que par moi. Pas comme si j'avais l'intention de m'en servir plus que ça.Enfin, de rien pour la rép.Réponse de ZombieOne à Katsuki il y a 3 heures

    Que pensez-vous des enfants indigo dans le monde ? Les connaissez-vous ou pas ? Bisous ;)

    ● Bon, je vais d'abord prévenir que cette question a donné lieu d'un article où est rédigée ma "réponse" dans sa totalité. Sur mon blog visible que par moi-même. Ce qui signifie que j'ai assez hésité à la faire figurer ici. Pour une question publique. Ici, il manque tout de même certains éléments. ●Je ne connaissais pas le terme d'enfant "indigo" et du coup je suis allée voir sur Wikipedia.Donc, qu'est-ce-que je pense des enfants qu'on dit "indigo" ? Ben rien. Je veux même pas y penser. Différencier un enfant d'un autre, c'est presque insoutenable pour moi. Dire que y'a des enfants du New Age tandis que d'autres ne contribuent pas particulièment à l'évolution du genre humain, c'est presque troublant pour moi. Oui, c'est ça, d'autres pourront toujours penser qu'il y a des dispositions à prendre pour le New age, les générations suivantes pour que les choses évoluent, comme avec la conception d'écoles spéciales, mais je trouve que c'est presque rabaissant pour les générations précédentes. Oui, bien-sûr, en vue d'une humanité fleurissante...Les enfants "indigo", qu'est-ce-qu'ils en pensent eux ? Qu'ils sont vraiment des mutations de l'humanité du à la vie dans la société, de la diversité ? Qu'ils sont nés pour contribuer à l'évolution du genre humain dans le monde ?Leur capacité d'adaptation serait-elle plus développée que ceux d'avant, de ceux qui ont déjà leur ossuaire ? Je peux comprendre qu'il y ait des surdoués qui se lassent de l'école et qui s'ennuient, mais de là dire qu'ils y en ai qui devraient contribuer à l'évolution de l'humanité, j'ai presque envie de dire que c'est s'assurer de l'avenir de l'humanité par l'intermédiaire d'enfants qui ont des capacités Développées et qui devront devenir des "moteurs" pour que l'humanité ne regresse pas, ne s'éffond pas, pour que l'humanité deviennent le top du top. Oui, c'est clair que les vieux empruntent la terre à leurs enfants, comme on dit, mais pour moi c'est une chose Normale. Il n'y a pas besoin de faire de distinction entre les enfants avec le terme "indigo" juste parce-qu'ils se montrent plus ou moins futés. Ça incite presque à faire les autres réagir, en leur imposant un défi, pour qu'ils décident à se démarquer des autres également.Ils sont comme les autres enfants, avec une personnalité plus ou moins marquée, et puis c'est tout. Ce sont les choix de chacun qui font ce qu'ils sont. Et s'ils décident de ne pas se démarquer, c'est leur choix.Certainement sont-ils capables de voir la jalousie des autres et les conséquences qui pourrait y avoir. Peut-être sont-ils effectivement conscients qu'ils sont différents mais qu'ils refusent juste de l'admettre.Enfin, j'ai surtout le devoir de dire qu'ils font ce qu'ils veulent faire de leur vie. Leur unique vie.S'il y en a qui sont reconnus comme tel, il y en a qui ne le sont pas. Et peut-être que cela, au final, de par leur discrétion, ne sont pas des plus stupides. Même s'ils souffriront toujours et encore à cause de leur différence. Quelle coincidence. J'ai lu Les yeux d'Anna, dernièrement. Anna, une surdouée rejetée pour ses yeux. Et qui va se séparer du reste du monde en s'enfermant dans sa chambre.Réponse de ZombieOne à Katsuki il y a 6 heures

    Réponse de Bodyandsoul le 28 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 9 : Kwest - Reflexions stupides et inutiles.

    La connerie qui empêche les gens de vivre avec les autres. Les différences il suffit de pas les refuser et de les accepter pour faire avec. Après, il faut juste pas être con et apprendre à vivre sans emmerder les gens différents en ayant de la considération pour eux comme on en a pour nous-mêmes. Ensuite, si personne n'était con, on ménerait tous une vie pépère et peut-être qu'il n'y aurait pas de guerres ni psychatres, vu que tout le monde vivrait ensemble. Enfin... Peut-être que dans ce cas nous serons tous pareil, oui. ◇◆◇ Si on vivait dans un monde où tout le monde était pareil, ce serait bizarre. Car en plus, personne ne pourrait le remarquer. Où tout le monde pourra le remarquer et ce serait normal. Et si tout le monde était pareil et que la connerie existait ? Et si tout le monde était friand de connerie ? On vivrait ensemble parce-qu'on aimerait tous la même chose ? O..o... Mais oui, si ça se trouve, c'est la différence qui fait qui fait qu'on a du mal à vivre ensemble, pas le fait tout le monde ne soit pas tolérant ! Si je dis ça, ça peut vraiment sembler stupide, mais c'est normal de ne pas réussir à vivre ensemble ! C'est normal car dans toutes les alternatives :
    - Un monde de con où on aime tous la connerie (donc non différents)
    - Un monde sans connerie où au final tout le monde serait plus ou moins intelligent mais pas con (donc différents mais pas trop)
    La différence n'est pas vraiment dans un monde uni donc. Mais la diversité avec les différences c'est normal, donc un monde pas vraiment uni c'est normal ! C'est banal. Si tout le monde était uni, ce serait dans un monde où la norm
    Wah... J'allais encore me lancer dans des reflexions stupides et inutiles dont tout le monde se fiche.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 8 : TPMD 2 - Things.

    ***
    Malgré tout ses défauts, cette fille est merveilleuse. J'ai appris à la connaître et désormais, elle aussi voit quelqu'un de bien en moi. Oh oui, je pense bien que je serais d'accord avec l'idée de l'épouser.
    ***
    Herk. C'est dégueu. Je sens qu'il y a eu un rapprochement là. Pour lui du moins. Je suppose que je lui plaît vraiment. Herk. C'est répugnant. C'est vraiment un pervers. Rien que d'imaginer que je le faisait kiffer depuis le début me donne envie de vomir. Je suis une belle personne ? Décidement, personne ne peut voir ce que je suis réellement. Si j'avais à l'épouser, ce serait seulement pour ne pas m'ennuyer. Même si c'est des sentiments pour un ange, au fond, ce n'est probablement rien de bien sincère.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 7 : TPMD - #Rose

    Elle prend tout les garçons qui l'entoure pour des pervers : "J'savais que vous étiez tous des pervers."
    Elle est capable de changer d'apparence : "Personne ne peux nous reconnaître comme ça."
    Elle ne supporte pas être en compagnie de brown : "Je veux pas être vue avec toi, s'il croit que ça me fait plaisir, il faut qu'il se sorte les doigts du cul !"
    Elle est égocentrique.
    Elle se moque de l'amour des autres et déteste l'ennui : "Si j'avais à l'épouser, ce serait seulement pour éviter l'ennui en ridiculisant l'humain."

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 6 : TPMD - #Bleuclair

    Il protège sa soeur : "Enfuis-toi ! Je te couvre !"
    Il réconforte sa soeur : "Je ne veux pas te voir pleurer !"
    Il colle sa soeur : "Câlin !"
    Il surveille sa soeur : "Chut, on va se faire repérer !"
    Il désire être le confident de sa soeur : "Tu voulais me parler ?"
    Il se gêne lorsqu'on parle de lui : "J'ai honteee !"

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 5 : TPMD - #Bleufoncé

    Il se lamente par MP : "Pk c tjr sur moi ke tout retombe ?"
    Il s'étonne : "Les personnes pensées sociables peuvent être les plus associables tandis que les personnes pensées associables peuvent être des plus sociables. Wtf."
    Il questionne : "Attends, t'es sûr que c'est elle ?"
    Il est sérieux : "Elle se la joue mature. Et..."
    Il est surpris ou choqué : "Whaat ?"

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 4 : Personnel - Lacrimosa ED2 Kuroshitsuji.

    Comme c'est le secret que tu m'as donné,
    J'avance dans l'obscurité.
    Une chanson par le désespoir qui crée la distance,
    C'est un peu d'amour à la débandade dans ce monde.
    Une fois de plus, mon malheur est au centre de tout,
    Sur mon coeur souillé, les larmes ne cesseront de couler.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 3 : Brevet blanc n°1 - Sujet de réflexion - La terreur ou l'horreur peuvent-elles laisser indifférent ?

    _Non, la violence ou l'horreur ne peuvent laisser indifférent qu'une personne déjà morte de l'intérieur ne vivant qu'en tant que zombi, ou encore, une personne qui serait dépourvue de la moindre logique. Cependant, même un enfant ou un nourisson ne comprenant pas la situation pourrait être horrifié s'il voit une scène trop violente. Que ce soit devant la télévision, dans une salle d'étude, ou bien lors d'une invasion. _Si dans ce monde la violence ou l'horreur étaient des choses normales, comme si nous avions des zombis qui nous cherchaient avec gourmandise désirant notre vie ardemment pour en faire un amuse-bouche parmi tant d'autres, ce serait alors par notre instinct de survie que nous serions amenés à vivre la vie que nous possédions. La seule. Nous vivrions dans la peur, que ce soit pour nous ou notre entourage, les personnes avec nous car si nous étions des survivants, nous ne saurions pas pour encore combien de temps. _Mais bon, étant donné que dans un monde ou l'humanité règne, la violence ou l'horreur ne sont que dans les films ou l'imaginaire, ce n'est pas une chose propre à ce monde dans lequel nous sommes nés. Même si le terrorisme existe.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 2 : Arts plastiques - La cité du futur - La cité maudite.

    Dorénavant, l'objectif de tout être humain est la survie. Dans ce monde qui part en ruines, la cité n'est plus un endroit sûr où l'humain peut prospérer en paix. Il faut survivre face aux monstres qui cherchent avec gourmandise votre vie ardemment pour en faire un amuse-bouche parmi tant d'autres. Si vous êtes un survivant, vous ne savez pas pour encore combien de temps et tout les moyens sont intéressants pour sortir vivant de cet enfer qui durera éternellement. Cet enfer, l'oeuvre de tous les opprimés ayant maudit avec ferveur cette Terre.

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

  • Bodyandsoul

    Texte 1 : ZombieOne - The walking dead.

    Parce-que je suis en vie, je fins d'en être dépourvue puisque c'est ce que veulent me prendre sans pouvoir la rendre les zombies aux alentours qui me cherchent éperdument, désirant avec gourmandise mon âme éclatante ardument pour en faire un amuse-bouche parmi tant d'autres. Si je suis une survivante, je ne sais pas pour encore combien de temps, alors tout les moyens sont intéressants pour me sortir vivante de cet enfer qui durera éternellement. #TheWalkingDeadS2byTelltaleGames

    Réponse de Bodyandsoul à Bodyandsoul le 25 janvier 2015

Signaler