sjperrin

Je viens de lire cet article dans le journal suisse Le Temps, qui se reconnaît dans ce portrait et qu'en pensez-vous ? https://www.letemps.ch/societe/2017/08/06/mathilde-17-ans-sexualite-deja-controle

   

9 personnes ont répondu à cette question de sjperrin

  • everlastinglove

    Bien-aimé, Gloire à Dieu, écoutez la parole de Dieu. Dieu n'est pas interressé dans ce ... D'accord, vous vous demandez peut-être ce que Dieu n'est pas intéressé. Dieu ne s'intéresse pas à la mort d'un pécheur (2-pet-3 -9nous les pécheurs ne savent

    Réponse de everlastinglove à sjperrin le 11 novembre 2017

  • newlovedoor

    Bien-aimé, Gloire à Dieu, écoutez la parole de Dieu. Dieu n'est pas interressé dans ce .. D'accord, vous vous demandez peut-être ce que Dieu n'est pas intéressé. Dieu ne s'intéresse pas à la mort d'un pécheur (2-peter-3 -9nous les pécheurs ne savent

    Réponse de newlovedoor à sjperrin le 15 septembre 2017

  • foumimi

    je lis juste l'article et les réponses à ta question : ça ne me donne pas envie de lire. Moi personnellement je ne raconte à PERSONNE mes ébats sexuels. Ca ne regarde que mon mari et moi. On en parle entre nous mais on préfère le vivre évidemment . Avec mes parents je n'en ai jamais parlé, ça ne me branche pas

    Réponse de foumimi à sjperrin le 14 septembre 2017

  • Hatakage

    Pas moi, et je m'en contrefiche de sa vie sexuelle

    Réponse de Hatakage à sjperrin le 17 août 2017

  • ouaisthony

    rien

    Réponse de ouaisthony à sjperrin le 16 août 2017

  • Rose-Annie-McFyn

    Je ne me reconnais pas vraiment dans ce portrait. Enfin du côté du franc parlé du moins. Elle a de la chance de n'avoir pas peur de parler de sexe néanmoins, je le fais aussi ouvertement. A la seule différence que ce n'est pas avec ma famille que je vais en parler. Et je ne suis en aucun cas d'accord avec elle, de son regard qu'elle a envers les garçons. Elle a dû tomber sur des cons dans sa vie, c'est tout. Filles comme garçons à un certain âge ne savent pas ce qu'est la sexualité et ils s'en défendent en se moquant des autres, or passé un certain âge, les gens mûrissent. Ce n'est pas un tabou pour moi qu'une femme ait une vie sexuelle active, qu'elle fasse des fellations ne la rendra pas salope ou pute. Cette fille ne semble pas gênée d'en parler mais fait tout de même attention à ce que les gens disent sur elle. Elle a un manque de confiance en elle et elle le dit, or elle ne devrait pas (c'est facile à dire haha). Je n'ai pas peur de parler de ma sexualité, mais je ne vais pas en parler à des inconnus. Et je ne me sens pas mal dans ma peau car jamais aucune personne ne m'a insulté de pute ou de salope. Les gens qui m'entourent, même les garçons que Mathilde trouvent cons, ne m'ont jamais jugé ni insulté. Car, c'est un plaisir que presque tout le monde aime jouir non ? Alors pourquoi diable dénigrer l'autre ? De plus, je n'ai rencontré des vantards qu'au collège, et même des filles ! Eh oui, les filles aussi se vantent de coucher, il faut arrêter les stéréotypes ! Arrivé au lycée, on en parle toujours, mais ce n'est pas méchant, pas insultant, respectueux. Car pourquoi insulter si nous faisons de même ? Cet article montre vraiment les garçons d'un mauvais oeil, et je ne suis pas du tout en accord avec cela.

    Réponse de Rose-Annie-McFyn à sjperrin le 14 août 2017

  • claire-la-rousse

    Pas sur tout, mais elle a raison, elle est franche et surtout, son avis sur les garçons est proche du miens, les garçons ont besoin de raconter leurs exploits sexuels pour se sentir un homme devant ses potes, et ça, tant pis si il catalogue sa copine ou la fille avec qui il a une relation, tant pis si les conséquences de ses récits vont faire du mal a cette fille voir la salir, elle n'est pas importante a ses yeux, c juste sa sexualité qui l'est, un garçon a du mal a supporter de se faire jeter par une fille par contre, lui il a le droit de l'envoyer se faire foutre, il a eu ce qu'il voulait, pas de responsabilité, ça c pour les adultes d'un temps passé.... Il y a plus de sentiments dans une relation, c juste du sexe, et encore, si la fille est un bon coup, le reste on laisse tomber, il l'a baise et c tout, Il parlera d'amour juste pour arriver a ce qu'il veut, la mettre dans son lit et pour ça, tout les moyens sont bon, en plus, aujourd'hui, l'alcool et les drogues sont un alliés a sa perversion... Le viol est courant car c a la charge de sa victime a le prouver et là, pas de soucis, elle est consentante.... La fille est une proie facile a dompter par sa naïveté de croire au conte de fée, le garçon lui est un prédateur qui aime se prouver a lui même qu'il est l'être dominant, c en lui sinon il sombre et tout devient pénible et triste, il devient un signe de défaite et il aura l'impression de se faire rejeter par ses amis, même le monde entier et là aussi, ça peut devenir un piège pour une fille qui aurait de la sympathie pour sa douleur....

    Réponse de claire-la-rousse à sjperrin le 7 août 2017

Signaler